Les médias traditionnels représentés dans “Spider-Man : Sans retour”

Traduit en français par Kennydi Farquharson et Katie Crawford.

Spider-Man a toujours un rapport avec les médias. De Peter Parker qui prend ses propres photos pour The Daily Bugle à Spider-Man qui devient le sujet des rumeurs dans la ville, le héros n’est pas un inconnu pour l’attention des médias. 

C’est intéressant d’examiner la manière dont les médias sont représentés dans le nouveau film Spider-Man : Sans retour (Spider Man : No Way Home). Cette image exprime la relation actuelle entre notre société et la diffusion des informations, particulièrement entre les jeunes.

Bien qu’ils fassent attention aux révélations du film, les médias dans l’univers de Spider-Man sont tombés de leur statut imposant qui leur attribuait de la crédibilité et de l’autorité – quoique ce soit discutable si cela a jamais été le cas.

Dans le film, la couverture médiatique de J. Jonah Jameson par The Daily Bugle est alarmiste et propagandiste. Elle est délibérément trompeuse et accusatoire à l’adresse de Peter Parker et ses amis avec qui l’audience jeune s’identifie de façon disproportionnée. La représentation fausse des faits, que les informations tentent d’imposer, essaie de discréditer Spider-Man et de créer la division entre les citoyens – tout étant enregistré à partir d’un petit appartement sombre et vide qui est manipulé pour donner l’air d’un studio respecté.

Il semble que cette représentation fictionnelle des médias reflète une impression commune chez les jeunes à propos des informations traditionnelles : ils pensent qu’elles sont partielles, fausses et créent des divisions. Selon un sondage de Gallup à la fin de 2021, les jeunes sont plus sceptiques que leurs parents envers les informations traditionnelles et plus susceptibles de s’informer auprès de médias en dehors des télévisions traditionnelles.

Cette relation compliquée entre les jeunes et les informations traditionnelles est soulignée dans le film à travers leur image accusatoire, performative et fallacieuse. L’absence de crédibilité dans les médias traditionnels est aussi représentative d’une plus large culture en Amérique du Nord. Un autre sondage de Gallup en 2021 trouve que soixante-trois pour cent des Américains ne font pas confiance aux médias d’informations. 

Je suis sûr ne pas être le seul à avoir de la nostalgie pour un temps quand le réseau d’information par câble constituait une connexion pour la communauté. L’information était fiable, pertinente et informative.

En 2022, cette impression a changé. Il serait très difficile de trouver un seul jeune qui n’a pas une perspective nuancée des informations traditionnelles. À cause de la partialité politique, de la propagande et des intérêts des grandes entreprises il est difficile pour les jeunes de voir les informations traditionnelles dans une lumière positive. Cette idée est représentée dans le film par les médias qui s’opposent aux jeunes héros de Spider-Man.

En tout, la représentation des nouvelles traditionnelles dans Sans retour représente la perspective générale des jeunes et de la société au sens large que la télédiffusion traditionnelle est comparable à un homme d’âge mûr qui propage la peur et la désinformation à partir de son appartement.

    Leave a Reply